Coronablog 3: American Dream

I found the American Dream, lying forsaken rusty forgotten forever stalled in a forest. The american dream was but a dream, my friend. Dreams are dreams and your life the most pervasive maybe but most treacherous of them all.

Poster un commentaire

Classé dans Grains de sable isolés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s