JACULATIONS NOCTURNES ET DIURNES (poièmata)

Je ne suis pas poète mais parfois les dieux, les circonstances, les chausses-trappes et les fondrières de mon esprit, ainsi que ses cordes trop tendues, me gratifient d’images, de séquences, d’historiettes ramassées comme un animal sur le point de bondir, qu’il me revient ensuite à traduire ou compléter en mots.

Jaculari (lat.) : lancer. Joculari : plaisanter ; ce dernier mot a donné joculator, puis jongleur. Entre jaculateur et joculateur, je me vois, en ces occurences inspirées, comme un jongleur des mots ou des images — à moins que de la jonglerie je ne sois que la boule, qui si on le lui demandait vous affirmerait que c’est de son propre chef qu’elle a voulu jaillir vers là haut, vers le sommet d’une improbable apogée…

Toutes les Jaculations Nocturnes et Diurnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s