Réversion

Tableau Peter DoigSous mes paupières, un pays d’ombres parlantes. Elles ont la qualité des charmes, mais l’insistance des êtres. Certaines pulsent d’étranges lumières caduques, ténues, d’autres se distinguent à peine du massif de la nuit. Parfois narquoises, parfois péremptoires, le plus souvent indifférentes, elles paraissent poursuivre entre elles des fragments de débats morts-nés. Quelle intelligence leur prêter ?

 

Lien vers toutes les jaculations nocturnes et diurnes, cliquer ici
Lien vers la page d’accueil : cliquer sur le titre du blog, La Bibliothèque des Sables

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Jaculations nocturnes et diurnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s