L’oeil dessine la lune, la lune dessille l’oeil…

…matériel pour une épître marotienne, quand les douze coups du sonnet sonneront…

Autres jaculations nocturnes et diurnes

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ars poetica, Grains de sable isolés, Jaculations nocturnes et diurnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s