Combien restera-t-il de ces objets à la surface de notre époque ?

« Un jour peut-être tu accompliras un objet parfait et qui ne semble pas avoir été touché.Tu n’as rien de plus à faire, mais pas moins. Un poème, un conte, un texte qui garde son secret et qui restitue à Dieu, sans même te voir, ce que Dieu avait mis en toi; un texte aussi parfait, aussi serré et aussi irréductible qu’un mort. Combien restera-t-il de ces objets à la surface de notre époque ? »

Joë Bousquet, Le Meneur de Lune, VII

Poster un commentaire

Classé dans Grains de sable isolés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s