La trahison des clerks

Tour Eiffel américaine« Les employés du tertiaire supérieur ne sont pas moins grossiers que les petits fossiles du lutécien inférieur désenfouis des sables coquilliers. Des tronçons de basic english et de pig latin volettent dans l’air. Ils parlent l’horrible façon comme des diglosses et plient la nuque sur le cellulaire, les oreilles cassées de leur propre patois. Farauds à fil dans l’auricule, ils ont oublié la langue native […], ils cochonnent le français de rognures d’anglais […]
La novlangue des affaires n’est pas mieux stylée que notre galimatias de hamsters ah non, ils ne font pas mieux les employés d’élite, collaborateurs de l’anglais, larbins de l’américain […] larbins des filiales, moujiks des marques bâtés sous le lexique transnational, les décideurs en imper lancent des morceaux de la sous langue des entreprises sous le tronc de fonte des lampadaires. »

Philippe Bordas, Chant Furieux

Pour voir tous les articles de la catégorie Accablements, cliquez sur le nom de la catégorie ci-dessous ou ici.
Pour revenir à la page d’accueil, cliquer n’importe où sur le titre du blog, La Bibliothèque des Sables

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Accablements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s